Assurances annuaire

Le bon coin des assurances en France

Mois : mars 2019

Remboursement mutuelle santé sur l’optique : tarif conventionné ou forfait ?

Le choix de la mutuelle santé pose toujours problème aux souscripteurs lorsqu’il s’agit de différencier « tarif conventionné » et « forfait » et leur impact sur le montant de l’indemnisation. L’optique est un important poste de dépenses de santé et plus coûteux qui reste néanmoins le moins remboursé par la Sécurité sociale. La souscription d’une mutuelle santé optique est une évidence pour beaucoup de personnes. Pour éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire que le souscripteur comprenne les deux types de remboursements proposés par une mutuelle santé.

 

Remboursement sur la base du tarif conventionné

Comme pour une mutuelle santé classique, une mutuelle optique base généralement son remboursement sur la base du tarif de convention. Le remboursement est donc exprimé en pourcentage. Il est important d’être attentif sur le niveau de remboursement au lieu de se fier sur les cotisations pour éviter la confusion. Un remboursement à hauteur de 100 % ne signifie pas que la mutuelle rembourse intégralement les dépenses en optique.

En effet, le remboursement de la mutuelle se rapporte sur le tarif agrée par la Sécurité sociale, appelé « tarif de convention ». Avec un remboursement à hauteur de 100 %, l’assuré sera remboursé du montant du tarif conventionné de la Sécurité sociale. Un remboursement à 300 % des dépenses en optique représente trois fois du montant du tarif conventionné. Les remboursements seront donc bien loin de la réalité. C’est surtout le cas lorsqu’on ne prête pas attention sur le concept du pourcentage et le tarif conventionné. Avec un coût moyen de 200 € pour une monture et de verres chez les opticiens, le ticket modérateur de l’optique sera important.

La mutuelle santé rembourse cette somme restant à la charge après remboursement de la sécurité sociale. Le montant du remboursement varie selon la formule du contrat souscrite : 100%, 200 %, 300 %, jusqu’à 800 % pour certains contrats. Le remboursement en pourcentage paraît extrêmement intéressant pour les personnes ayant un problème de vue. Mais il convient de bien connaître le rapport entre le tarif conventionné et le pourcentage. Cela permet d’avoir une idée plus précise de son indemnisation.

 

Remboursement forfaitaire

Le remboursement forfaitaire en euros est habituellement proposé en supplément du remboursement en pourcentage du tarif conventionné. Ce remboursement sous forme de forfait annuel est plus intéressant et sans problème de compréhension. Les personnes souffrant de problèmes de vue reçoivent un remboursement avec un montant en euros au lieu d’un pourcentage. Le forfait peut varier d’une mutuelle à l’autre selon que l’assuré a besoin d’une correction plus ou moins élevée.

Selon le contrat, le forfait pour une lunette de vue peut varier de 50 à 400 euros par an. Le montant de ce forfait et le remboursement en pourcentage sont déduits de la facture chez l’opticien. Pour le remboursement des lentilles, la mutuelle s’appuie donc sur le même principe à l’exception du montant du forfait. Ce dernier est généralement de 140 euros par an.

 

Utiliser un comparateur d’assurance

Un comparateur de mutuelle en ligne offre la meilleure alternative pour trouver une mutuelle qui propose un meilleur remboursement. Les souscripteurs peuvent ainsi accéder en quelques clics à une multitude d’offres. Il ne leur reste plus qu’à comparer les prix et les garanties des différentes mutuelles pour en choisir une.

L’intérêt de choisir une assurance auto en ligne

Souscrire une assurance auto pour sa voiture est obligatoire. Pour autant, la recherche de la meilleure assurance auto n’est pas une tâche facile compte tenu de la multiplicité des offres. Le but est de trouver une assurance auto adaptée tout en réalisant le maximum d’économie. Internet facilite la souscription avec les assureurs en ligne. Une plateforme d’assurance 100 % digitale présente quelques avantages non négligeables.

 

Choisir son assurance auto en ligne

Une assurance en ligne facilite considérablement le choix des garanties et la souscription. Nul besoin de passer dans une agence pour trouver les offres qui correspondent au mieux à ses besoins. Tout se fait en quelques clics, et ce depuis la demande de devis jusqu’à la déclaration de sinistre en vue d’une indemnisation. Le choix est à portée de clic, du moment qu’on connait ce dont on a réellement besoin en termes de couverture automobile. Une assurance en ligne est d’autant plus avantageuse sur le choix du type d’offre et de couverture.

La demande devis est assez explicite même si la lecture des conditions générales de vente et principalement les clauses du contrat est primordiale. La meilleure façon de trouver une offre adaptée à l’usage de la voiture et ses attentes en matière de couverture est de faire une simulation. Celle-ci est spécifique aux offres d’assurance auto en ligne, et c’est incontestablement son principal atout.

 

Le simulateur d’assurance en ligne

La simulation de souscription en ligne permet donc d’obtenir un devis dans l’instant. La demande est gratuite et n’engage en rien l’automobiliste jusqu’à la signature du contrat. Les informations doivent être plus précises pour que l’assureur puisse calculer la prime d’assurance en fonction du niveau de risque. Ce dernier varie en fonction de plusieurs paramètres : la fréquence des déplacements, l’usage et le type du véhicule, le profil du conducteur… Si le devis convient à un automobiliste, en termes de couverture et de tarif, il ne lui reste plus qu’à souscrire ! La souscription en ligne est facile, rapide et sans surprise. Il suffit pour cela d’envoyer une copie de sa carte grise et de son permis de conduire, la souscription se fait en quelques clics.

 

Réaliser des économies grâce à un contrat bien adapté

Il faut savoir que les offres d’assurance auto proposées par les assureurs 100 % en ligne sont moins chères. Elles le sont par rapport à celles proposées par les assureurs traditionnels grâce à un faible coût de fonctionnement. En effet, les assurances digitales fonctionnent ans agences, donc avec moins de personnel. De plus, les frais de gestion sont amoindris, sans frais de commission ni de véritable coût de fonctionnement. Et logiquement, l’absence de ces frais se répercute sur les tarifs des offres. Les prix sont par ailleurs calculés au plus juste du moment que les informations renseignées lors de la demande de devis sont exactes.

A noter que la fausse déclaration est un acte sanctionné pénalement selon les dispositifs du Code des assurances. Un autre atout d’une assurance auto en ligne en termes d’économie est la disponibilité de nombreuses offres promotionnelles. Il est aussi possible de choisir une formule à la carte dite « personnalisée » pour éviter la souscription de garanties superflue.

 

Contacter à tout moment son assureur en ligne au besoin

Une assurance auto en ligne dispose d’un espace client très réactif. Le but est d’accompagner les assurés dans les démarches et de répondre à leurs attentes durant la durée du contrat. Les conseillers sont donc joignables par téléphone ou via les réseaux sociaux. Les assurés peuvent consulter leurs contrats au besoin sans se déplacer. C’est le cas pour demander des modifications, déclarer des sinistres, transmettre des documents…

Assurance obsèques : Les solutions possibles pour éviter l’insuffisance du capital garanti

Le capital garanti d’un contrat de convention obsèques peut parfois être insuffisant pour couvrir les frais de funérailles. Force est de constater que la revalorisation annuelle d’une assurance obsèques est bien inférieure à l’inflation des prix de prestations funéraires. Du coup, le souscripteur est tenu de prendre certaines mesures pour éviter aux proches de mettre la main à la poche pour compléter la somme manquante. La législation d’une assurance obsèques prévoit une revalorisation du capital, mais les assurés doivent prendre certaines précautions. En effet, la revalorisation évite à l’assuré de se retrouver avec un capital insuffisant. La revalorisation d’un capital d’une assurance obsèques était publiée dans le Journal officiel du 26 février 2014. Elle a pris la forme d’un arrêté pour réviser annuellement le montant des versements pour l’assurance obsèques. D’autres solutions sont également possibles, à savoir la majoration du capital ou encore la souscription d’un contrat en prestations personnalisées.

 

La revalorisation du capital obsèques

La revalorisation du capital initialement contractualisé est imposée par la loi de régulation bancaire de juillet 2013. Elle s’est faite en accord avec l’article L. 2223-34-1 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), applicable en France entre mai 2009 et juillet 2013. La mise en application de cette loi depuis début 2014 met l’assurance obsèques au même titre que l’assurance vie et les contrats de capitalisation. D’ailleurs, ces contrats ont la même fiscalité. La réévaluation du capital garanti doit se faire d’une année sur l’autre via les bénéfices de l’assureur et être communiquée à l’assuré.

Le contrat assurance obsèques consiste à remettre un capital aux bénéficiaires désignés après le décès de l’assuré. Le capital est spécifiquement destiné au financement et/ou à l’organisation des obsèques. Le bénéficiaire peut être aussi bien une personne physique qu’une personne morale (société de pompes funèbres).

 

Quelles solutions en cas d’insuffisance du capital obsèques ?

Par précaution, il est important de bien vérifier le taux de revalorisation du capital d’une assurance obsèques, et ce quelle que soit sa nature : contrat en capital ou contrat en prestations. Il est possible pour un souscripteur, surtout s’il est encore jeune, de majorer le capital qui lui semble nécessaire. Cela permet de compenser les hausses de tarifs des prestations funéraires qui interviendront inéluctablement d’ici son décès. On constate souvent que le capital souscrit est insuffisant pour régler les frais d’obsèques. Du coup, les proches sont dans l’obligation de mettre la main à la poche. Cette insuffisance du capital résulte de l’inflation des tarifs des sociétés de pompes funèbres, bien supérieure à la revalorisation annuelle. La différence annuelle est de 2 à 3%.

L’autre solution est de choisir un contrat en prestations personnalisées. Ce type de contrat d’assurance obsèques introduit une clause de bonne fin. Cela signifie que le prestataire s’engage à fournir le niveau de prestations convenu sans majoration éventuelle. Toutefois, le souscripteur doit s’assurer que le contrat précise clairement la couverture intégrale par le capital souscrit des prestations d’obsèques définies au contrat. Ainsi, les prix des prestations prévues au jour du décès n’évoluent pas.

Recheche du meilleur contrat avec un courtier en assurance décennale

Les professionnels de bâtiment sont dans l’obligation de souscrire une assurance décennale. Mais face à la multiplicité de l’offre, on a que l’embarras du choix. La meilleure solution d’en trouver un contrat bien adapté à ses besoins est de se renseigner directement auprès d’une compagnie d’assurance ou de contacter un courtier. Le comparateur en ligne permet de passer par l’intermédiaire d’un courtier en assurance décennale. Ce dernier est un professionnel indépendant qui se charge de trouver la meilleure assurance adaptée au profil du souscripteur. Il dispose d’un large réseau de partenaires, c’est ce qui lui permet de dénicher les meilleures offres du marché. Selon le corps de métier et le statut du professionnel en bâtiment, il peut également apporter des :

  • Conseils avisés en matière de garantie décennale
  • Solutions d’assurance décennale sur-mesure
  • Offres au tarif attractif

La garantie décennale est une couverture que chaque professionnel du bâtiment doit proposer au maître de l’œuvre. On entend par professionnel, tout constructeur impliqué dans la construction d’un ouvrage ou autre prestataire lié au maître d’ouvrage par un contrat de louage d’ouvrage. Elle garantit la réparation des dommages qui pourraient se produire dans les 10 ans après la réception des travaux.

 

Les avantages d’un courtier en assurance

Faire appel à un courtier en assurance décennale offre de nombreux avantages indéniables pour les souscripteurs (chef d’entreprise, artisan, auto-entrepreneur…). Rappelons que le courtier en assurance est un professionnel indépendant. Sa mission consiste donc à mettre en relation le client et la compagnie d’assurance à travers des offres qu’il met en concurrence. Le courtier cherche les meilleures offres tout en défendant au mieux les intérêts de leurs clients. Le courtier fait valoir son expertise, ses connaissances du marché et des risques liés à l’activité du souscripteur pour lui trouver une offre d’assurance adaptée à ses besoins et à son budget. Il peut également accompagner le professionnel tout au long de la souscription et s’assurer que toutes les clauses du contrat soient bien comprises. Le courtier doit ainsi rester joignable en sa qualité de conseiller pendant toute la durée du contrat. En somme, l’intervention d’un courtier permet de bénéficier :

  • Un contrat d’assurance personnalisé
  • Des tarifs préférentiels
  • Un professionnel toujours à l’écoute
  • Un gain de temps au moment des négociations

 

Choisir un courtier en assurance, une tâche pas toujours facile !

Pour un professionnel du bâtiment, il n’est pas toujours facile de bien choisir un courtier en assurance. Il n’est pas toujours facile non plus de trouver un courtier digne de confiance et qui passe à l’intérêt du client avant tout. Le courtier doit obtenir une totale confiance de son client. Son engagement peut avoir une lourde conséquence s’il ne remplit pas correctement son rôle de courtier en assurance. Le courtier en assurance agit en toute indépendance et est rémunéré sous forme de commissions. Le courtier ne perçoit pas d’honoraires de son client, mais plutôt de la compagnie d’assurance. Cette dernière lui verse alors une commission qui se répercute sur la prime d’assurance. A noter que le professionnel du bâtiment n’a rien à payer tant que le contrat n’est pas signé.

Avant de souscrire une assurance décennale, il faut donc demander plusieurs devis gratuits et comparer les offres. Il est possible de comparer immédiatement les offres d’assurances en passant par l’intermédiaire d’un courtier expérimenté.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén | MENTIONS LÉGALES | POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ