Assurances annuaire

Le bon coin des assurances en France

Auteur : Yasmine LAHLOU

Prime d’assurance automobile

Prime d’assurance automobile

La prime d’assurance automobile est la cotisation que les assurés versent annuellement à leurs assureurs en contrepartie de la couverture proposée par ces derniers en cas de sinistre.

En effet, une prime d’assurance est constituée de plusieurs éléments : la partie risque, la partie frais et la partie bénéfice.Cette prime d’assurance auto est composée de différents éléments: les taxes dont la compagnie d’assurance doit s’acquitter, les frais commerciaux et les frais de gestion des sinistres, la marge prélevée par l’assureur et enfin, la prime pure.

Cette dernière constitue la part la plus importante de la prime et diffère d’un conducteur à un autre. La partie risque représente le coût probable du risque à assurer. Elle influence en grande partie la prime étant donné que le risque n’est pas le même pour tous les conducteurs. La partie frais regroupe les différents frais que les assureurs doivent supporter pour garantir la couverture de leurs clients (frais de gestion des sinistres, charges opérationnelles,  frais commerciaux …).

Et enfin, la partie bénéfice correspond à la marge prélevée par l’assureur. Pour rappel, la prime est due pour une période d’assurance automobile de 12 mois. Depuis la mise en vigueur de la loi Pinel, les assurés peuvent résilier leur contrat d’assurance et changer d’assureurs après une période entière d’assurance auprès de leur actuel assureur.

Les différents éléments à prendre en compte dans le calcul de la prime d’assurance auto

Les assureurs retiennent plusieurs critères pour calculer la prime d’assurance automobile : les garanties souscrites, le profil du conducteur et les critères liés au véhicule. Les garanties souscrites constituent les principaux critères qui déterminent la prime d’assurance auto.

Plus les garanties sont nombreuses, plus le montant de la prime sera élevé. La garantie minimum obligatoire est l’assurance dite « au tiers », appelée aussi responsabilité civile. C’est la formule la moins chère, mais elle ne couvre que la responsabilité du conducteur envers les tiers en cas de sinistre responsable.

Pour une assurance tous risques, la prime sera plus conséquente et l’assuré bénéficie d’une couverture plus étendue qu’il soit responsable ou non du sinistre.L’assureur détermine le niveau de risque que représente un conducteur pour établir la prime. Le montant varie en fonction du profil du conducteur, à savoir son âge, son sexe, son situation familiale, voire sa profession, le coefficient bonus-malus et le nombre d’années de détention du permis.

 

Un conducteur malussé et un jeune conducteur sont plus exposés au risque d’accident, leur prime d’assurance est par conséquent plus élevée que par rapport aux autres conducteurs. En effet, les antécédents d’assurance du conducteur au cours des 5 dernières années influencent le calcul de la prime.Les critères liés au véhicule sont aussi importants : modèle, marque, puissance fiscale, type de moteur et type de carrosserie.

Certaine marque et modèle ont une probabilité importance de vol tandis que d’autres sont trop puissante pour être conduit par n’importe, tout cela constitue une aggravation de risque de sinistre pour les assureurs.

Toutefois , souscrire un devis garantie décennal n’est plus cher chez calipso assurances.

 

Assurances Obsèques est moins chère chez Calipso

Assurance obsèques pas cher

L’assurance obsèques est une couverture destinée au paiement des frais d’obsèques du souscripteur. En contrepartie de la cotisation, l’assurance obsèques garantit le versement d’un capital décès pour régler le financement de ses obsèques. La souscription d’une assurance obsèques est intéressante pour les personnes qui souhaitent organiser leurs obsèques à l’avance ou financer leurs funérailles. Le choix d’une garantie obsèques permet aussi de soutenir ses proches financièrement au moment du décès du souscripteur.

En effet, un décès peut constituer une charge financière importante pour les proches, et le fait d’avoir anticipé son décès permet de les soulager. Le montant des cotisations dépend essentiellement de ses besoins en termes de capital et de la durée de versement, mais les assurés peuvent trouver une assurance obsèques pas cher afin de faire des économies tout en anticipant son décès. On distingue deux types d’assurances obsèques, à savoir le contrat en capital et le contrat obsèques en prestations.

Toutefois, avec un contrat en capital, le souscripteur laisse à ses proches un capital pour assurer la couverture des frais d’obsèques en cas de décès. L’assureur s’engage à verser un capital déterminé au bénéficiaire. Le capital est généralement affecté à la réalisation des funérailles de l’assuré, mais les bénéficiaires peuvent utiliser les montants dépassant le prix des obsèques à d’autres fins. Avec le contrat obsèques en prestations, ou convention obsèques, permet à l’assuré de financer et organiser tous les détails de ses funérailles à l’avance.

Contrairement au contrat en capital, la convention obsèques implique l’intervention d’un opérateur funéraire à qui l’assureur verse l’argent. L’assuré peut choisir entre un contrat obsèques en prestations standardisées ou personnalisées. Avec une prestation personnalisée, l’assuré peut choisir les prestations selon ses désirs et ses dernières volontés.

Trouver une assurance obsèques pas cher

L’assurance obsèques est un contrat accessible à tout le monde. Il est possible de souscrire une assurance obsèques pas cher par trois options : une baisse du capital garanti, un rallongement de la durée de cotisation et une cotisation viagère.

Cependant, l’assuré peut combiner ces options pour garantir une assurance obsèques au meilleur tarif et répondant à ses besoins. La première option pour bénéficier d’une assurance obsèques pas cher est de baisser le capital garanti. L’assuré peut choisir entre une fourchette de 1 000 à 10 000 € de capital garanti. Il est possible de réduire le montant garanti du contrat en cours si ‘assuré juge qu’un montant inférieur à celui déjà choisi au moment de la souscription suffit pour couvrir les frais de funérailles.

La répercussion est immédiate étant donné que les mensualités diminuent sans que le délai d’engagement soit prolongé. La deuxième option est de rallonger la durée de cotisation. On distingue 3 types de cotisations pour l’assurance obsèques : la cotisation viagère, la cotisation mensuelle et la cotisation unique.

L’idée est de réduire le coût de la garantie obsèques abaissant les mensualités. Pour minimiser davantage l’impact de ses cotisations, l’assuré peut opter pour une cotisation viagère. La durée de cotisation est variable et peut prendre la forme de règlements mensuels, trimestriels, ou annuels. Le paiement ne se fait pas sur une période définie, mais sur toute la durée de la garantie. Les conseillers de CALIPSO ASSURANCES peuvent aider les assurés à souscrire Devis assurance obsèques le mieux adoptés à leurs besoins.

Suspension de permis : Que dois je faire?

Ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance

La suspension de permis de conduire doit être communiquée à l’assureur selon les dispositions du Code des assurances. La bonne foi de l’assuré est tout de suite mise en cause, lors d’une nouvelle souscription d’assurance ou dans le cadre d’un contrat en cours, en cas d’omission de déclarer une suspension de permis à son assurance. Selon l’article L.113-2 du code des assurances, l’assuré a l’obligation de déclarer en cours de contrat les nouvelles circonstances susceptibles d’aggraver les risques ou d’en créer de nouveau. Lors de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance, l’assureur s’informe toujours des antécédents d’assurance du futur assuré sous forme de questionnaire. Ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance à la conclusion du nouveau contrat pourrait donc engendrer des risques assez élevés, car l’assuré aura du mal à prouver sa bonne foi après avoir connu le souci de l’assureur sur ses antécédents d’assurance. Si la mauvaise foi de l’assuré est prouvée, l’assureur est en droit de résilier le contrat d’assurance et aussi d’évoquer sa nullité en cas de sinistre ou d’accident. Pour un contrat d’assurance en cours, les assurés sont de plus en plus tentés de ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance, car une telle déclaration pourrait conduire l’assureur à résilier le contrat en cours avant l’échéance, augmenter le tarif de l’assurance, décider de la nullité du contrat ou exiger le remboursement de tous les dommages en cas de sinistre. En cas de résiliation pour avoir déclaré une suspension de permis de conduire, il est difficile pour le conducteur de trouver une nouvelle assurance avec son profil de conducteur à risque.

 

Difficulté à trouver un nouveau contrat

Généralement, le contrat d’assurance contient des clauses permettant à l’assureur de pénaliser un assuré dans l’hypothèse d’une omission de déclaration de suspension de permis. La compagnie d’assurance exige cette déclaration dans les 15 jours à partir du moment où l’assuré a eu connaissance de la suspension, que ce soit pour une suspension administrative ou une suspension judiciaire. Si l’assureur n’opte pas pour la résiliation, la majoration de la prime ou la baisse de la garantie à une simple responsabilité civile, aussi appelée garantie aux tiers, est inévitable.  L’assuré peut donc quitter son assureur pour un autre afin de trouver une offre plus attrayante et sans surprime, ce qui serait très difficile étant donné que son relevé d’informations indique une mauvaise foi pour ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance. Pour une résiliation à l’initiative de l’assureur, les motivations de la résiliation seront directement indiquées sur le relevé d’informations de l’assuré. Dans les deux cas donc, ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance ne facilite pas la souscription d’un nouveau contrat d’assurance, car les assureurs s’informent toujours des antécédents d’assurances des assurés avant la conclusion du nouveau contrat. CALIPSO ASSURANCES propose un devis immédiat pour malchanceux. Les conseillers sont à la disposition des assurés pour les orienter vers la formule d’assurance pour suspension de permis de conduire la mieux adaptée à leurs besoins et également à leurs budgets.

Assurances et tendances mobile en 2017

L’assurance digitale en 2017:

Assurances et tendances Mobiles en 2017 ont permis de réinventer les offres et la relation client.

Assurances et tendances Mobiles

En effet la digitalisation est bien ancrée dans le secteur d’assurance, on est plus que jamais dépendant du mobile aussi bien pour trouver les offres adaptées à ses besoins.

Ainsi, de leur côté, les assureurs peuvent collecter une grande quantité de données sur le comportement des assurés et les risques. L’usage du mobile représente un véritable challenge pour l’assurance.

Toutefois, les réseaux sociaux et les objets connectés sont désormais les nouvelles tendances en 2017; les assureurs doivent intégrer ces nouveaux usages pour approfondir la relation de confiance avec les assurés grâce à des produits en réponse à leur besoin.

Tendances Mobile en 2017 :

Certes, les assurances automobile, habitation et santé font actuellement confiance au Big Data du mobile pour se rapprocher davantage des clients. Le mobile est sans aucun doute l’un des enjeux majeurs des années à venir.

Alors, l’utilisation des objets connectés dans les voitures commence à devenir un standard en assurance automobile. Il en est de même pour l’assurance santé qui se fie aux données collectées par les gadgets connectés pour surveiller la santé des assurés. L’adoption d’un comportement sain et responsable est d’ailleurs récompensée par des primes d’assurance révisées à la baisse.

C’est à cet effet que les réseaux sociaux et l’analyse du Big Data constituent les deux principaux outils digitaux des assurances et tendances mobile en 2017 et pour les années à venir.

Avec l’avancée de la technologie mobile, 2017 pourrait être l’année du 100% digital dans le secteur d’assurance. Pour en bénéficier, il vous suffit de souscrire à une assurance décennale auto entrepreneur qui répond à vos besoins avec un prix moins cher.

Assurance mutuelle pour les fonctionnaires pas cher en 2017

Pourquoi une assurance mutuelle? 

La souscription à une assurance mutuelle pour les fonctionnaires n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée pour supporter les charges non couvertes par la Sécurité Sociale.

Cette dernière garantit le remboursement d’une grande partie des frais de soins de santé, mais certains soins ne sont pas pris en charge ou mal remboursés par la sécurité.

Les soins dentaires, les lunettes et l’hospitalisation requièrent une mutuelle santé senior pour assurer le remboursement des soins. On trouve actuellement diverses formules d’assurance mutuelle pour les fonctionnaires pour tous les besoins et les budgets.

Une assurance mutuelle pour les fonctionnaires s’adresse aux salariés des fonctions publiques (Etat, collectivités territoriales et collectivités hospitalières).

Qu’est ce que la mutuelle fonctionnaire?

La mutuelle fonctionnaire couvre également tous les membres de la famille d’un fonctionnaire. Pour les fonctionnaires, deux possibilités de prestations de remboursement de santé complémentaires sont disponibles.

Toutefois, il est possible de souscrire à la mutuelle proposée par le ministère de tutelle ou choisir une tout autre mutuelle complémentaire santé proposée par les compagnies d’assurance comme assurance individuelle. En effet, une mutuelle fonctionnaire permet de prendre en charge les frais de santé non remboursés par la Sécurité Sociale, de manière optimale, elle permet aussi de couvrir les frais des traitements médicaux onéreux suite à une maladie grave ou un accident.

Enfin, l’assurance mutuelle pour les fonctionnaires propose des contrats spéciaux aux fonctionnaires. Les cotisations sont calculées en fonction de la solvabilité de l’assuré et de son statut. Comme les agents du service public bénéficient de la sécurité de l’emploi, les assureurs proposent souvent des offres avantageuses. Mais il arrive que les mutuelles fonctionnaires proposent aux agents publics une baisse de leurs cotisations mensuelles selon leur stabilité financière.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén | MENTIONS LÉGALES | POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ