Assurances annuaire

Le bon coin des assurances en France

Mois : mars 2017

Assurances Obsèques est moins chère chez Calipso

Assurance obsèques pas cher

L’assurance obsèques est une couverture destinée au paiement des frais d’obsèques du souscripteur. En contrepartie de la cotisation, l’assurance obsèques garantit le versement d’un capital décès pour régler le financement de ses obsèques. La souscription d’une assurance obsèques est intéressante pour les personnes qui souhaitent organiser leurs obsèques à l’avance ou financer leurs funérailles. Le choix d’une garantie obsèques permet aussi de soutenir ses proches financièrement au moment du décès du souscripteur.

En effet, un décès peut constituer une charge financière importante pour les proches, et le fait d’avoir anticipé son décès permet de les soulager. Le montant des cotisations dépend essentiellement de ses besoins en termes de capital et de la durée de versement, mais les assurés peuvent trouver une assurance obsèques pas cher afin de faire des économies tout en anticipant son décès. On distingue deux types d’assurances obsèques, à savoir le contrat en capital et le contrat obsèques en prestations.

Toutefois, avec un contrat en capital, le souscripteur laisse à ses proches un capital pour assurer la couverture des frais d’obsèques en cas de décès. L’assureur s’engage à verser un capital déterminé au bénéficiaire. Le capital est généralement affecté à la réalisation des funérailles de l’assuré, mais les bénéficiaires peuvent utiliser les montants dépassant le prix des obsèques à d’autres fins. Avec le contrat obsèques en prestations, ou convention obsèques, permet à l’assuré de financer et organiser tous les détails de ses funérailles à l’avance.

Contrairement au contrat en capital, la convention obsèques implique l’intervention d’un opérateur funéraire à qui l’assureur verse l’argent. L’assuré peut choisir entre un contrat obsèques en prestations standardisées ou personnalisées. Avec une prestation personnalisée, l’assuré peut choisir les prestations selon ses désirs et ses dernières volontés.

Trouver une assurance obsèques pas cher

L’assurance obsèques est un contrat accessible à tout le monde. Il est possible de souscrire une assurance obsèques pas cher par trois options : une baisse du capital garanti, un rallongement de la durée de cotisation et une cotisation viagère.

Cependant, l’assuré peut combiner ces options pour garantir une assurance obsèques au meilleur tarif et répondant à ses besoins. La première option pour bénéficier d’une assurance obsèques pas cher est de baisser le capital garanti. L’assuré peut choisir entre une fourchette de 1 000 à 10 000 € de capital garanti. Il est possible de réduire le montant garanti du contrat en cours si ‘assuré juge qu’un montant inférieur à celui déjà choisi au moment de la souscription suffit pour couvrir les frais de funérailles.

La répercussion est immédiate étant donné que les mensualités diminuent sans que le délai d’engagement soit prolongé. La deuxième option est de rallonger la durée de cotisation. On distingue 3 types de cotisations pour l’assurance obsèques : la cotisation viagère, la cotisation mensuelle et la cotisation unique.

L’idée est de réduire le coût de la garantie obsèques abaissant les mensualités. Pour minimiser davantage l’impact de ses cotisations, l’assuré peut opter pour une cotisation viagère. La durée de cotisation est variable et peut prendre la forme de règlements mensuels, trimestriels, ou annuels. Le paiement ne se fait pas sur une période définie, mais sur toute la durée de la garantie. Les conseillers de CALIPSO ASSURANCES peuvent aider les assurés à souscrire Devis assurance obsèques le mieux adoptés à leurs besoins.

Suspension de permis : Que dois je faire?

Ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance

La suspension de permis de conduire doit être communiquée à l’assureur selon les dispositions du Code des assurances. La bonne foi de l’assuré est tout de suite mise en cause, lors d’une nouvelle souscription d’assurance ou dans le cadre d’un contrat en cours, en cas d’omission de déclarer une suspension de permis à son assurance. Selon l’article L.113-2 du code des assurances, l’assuré a l’obligation de déclarer en cours de contrat les nouvelles circonstances susceptibles d’aggraver les risques ou d’en créer de nouveau. Lors de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance, l’assureur s’informe toujours des antécédents d’assurance du futur assuré sous forme de questionnaire. Ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance à la conclusion du nouveau contrat pourrait donc engendrer des risques assez élevés, car l’assuré aura du mal à prouver sa bonne foi après avoir connu le souci de l’assureur sur ses antécédents d’assurance. Si la mauvaise foi de l’assuré est prouvée, l’assureur est en droit de résilier le contrat d’assurance et aussi d’évoquer sa nullité en cas de sinistre ou d’accident. Pour un contrat d’assurance en cours, les assurés sont de plus en plus tentés de ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance, car une telle déclaration pourrait conduire l’assureur à résilier le contrat en cours avant l’échéance, augmenter le tarif de l’assurance, décider de la nullité du contrat ou exiger le remboursement de tous les dommages en cas de sinistre. En cas de résiliation pour avoir déclaré une suspension de permis de conduire, il est difficile pour le conducteur de trouver une nouvelle assurance avec son profil de conducteur à risque.

 

Difficulté à trouver un nouveau contrat

Généralement, le contrat d’assurance contient des clauses permettant à l’assureur de pénaliser un assuré dans l’hypothèse d’une omission de déclaration de suspension de permis. La compagnie d’assurance exige cette déclaration dans les 15 jours à partir du moment où l’assuré a eu connaissance de la suspension, que ce soit pour une suspension administrative ou une suspension judiciaire. Si l’assureur n’opte pas pour la résiliation, la majoration de la prime ou la baisse de la garantie à une simple responsabilité civile, aussi appelée garantie aux tiers, est inévitable.  L’assuré peut donc quitter son assureur pour un autre afin de trouver une offre plus attrayante et sans surprime, ce qui serait très difficile étant donné que son relevé d’informations indique une mauvaise foi pour ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance. Pour une résiliation à l’initiative de l’assureur, les motivations de la résiliation seront directement indiquées sur le relevé d’informations de l’assuré. Dans les deux cas donc, ne pas déclarer une suspension de permis à son assurance ne facilite pas la souscription d’un nouveau contrat d’assurance, car les assureurs s’informent toujours des antécédents d’assurances des assurés avant la conclusion du nouveau contrat. CALIPSO ASSURANCES propose un devis immédiat pour malchanceux. Les conseillers sont à la disposition des assurés pour les orienter vers la formule d’assurance pour suspension de permis de conduire la mieux adaptée à leurs besoins et également à leurs budgets.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén | MENTIONS LÉGALES | POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ